Lexique

Acidité
Substance chimique qui affaiblit le papier et le fait jaunir (par exemple, le bois contient de la lignine qui est extrêmement acide).
Le choix des papiers et des cartons sans acide est primordial chez un encadreur mais cela ne suffit pas, voir « conservation » ci-dessous.

Amate
Le papier d’amate est fabriqué à partir d’écorces végétales (ficus ou figuier).

Batik
C’est une technique d’impression des étoffes pratiquée dans certains pays africains et indonésiens.

Biseau anglais
Dans un carton bois de 3 ou 4mm, on réalise une ouverture à (plus ou moins) 45° que l’on gaine de papier.
Le passe-partout vient dessus, l’ensemble donne de la profondeur au sujet.

Boîtage
Il existe des baguettes avec une haute feuillure permettant d’encadrer de petits objets mais nous sommes vite limités.
Fabriquer une boîte en carton ou en bois est parfois nécessaire pour des objet plus volumineux.

Caisse américaine
Baguette sans feuillure utilisée pour les toiles tendues sur châssis.
Un espace plus ou moins grand est laissé entre le cadre et la toile qui reste entièrement visible et donne l’impression de flotter.
C’est un bon compromis entre « le rien du tout » et un cadre large !

Cimaise
Profil horizontal, le plus souvent en aluminium ou en acier, vissé en haut du mur, sur lequel sont suspendus des tiges, tringles, fils perlon ou câbles acier tous équipés de crochets pour recevoir les cadres.
Ce système d’accrochage évite de perforer le mur partout et permet de changer facilement la disposition des cadres.

Conservation
Les papiers et les cartons dits « conservation » ou « musée » sont fabriqués selon des normes très précises : ils sont sans acide ni azurant optique, subissent un traitement antifongique, ont une une réserve alcaline qui détruit les acides …

Contrecollé
Carton recouvert d’un papier, utilisé en encadrement pour la réalisation d’un passe-partout.
De différentes couleurs, textures et épaisseurs (du 8/10ème au 30/10ème)

Eglomisé
Peinture sous verre avec l’utilisation d’or ou d’argent.
Le décor est regardé à travers le verre, on l’appelle aussi « fixé sous verre ».

Entre-deux-verres
Il permet de voir le sujet dans son intégralité au recto et au verso si besoin.
Idéal pour les œuvres dont les bords doivent rester visibles pour une question esthétisque ou technique (papyrus, parchemin…).
Attention à la couleur du mur sur lequel il sera accroché !

La Marquise
C’est le nom de mon atelier ! Voir l’explication à la page accueil.

Laminage
Le document, qui doit être sans valeur marchande, est collé sur un médium, un film protecteur parfaitement transparent, invisible, lavable, anti-UV et anti-reflet est appliqué sur le document, le bord du médium est biseauté (plusieurs choix de couleurs).
Idéal pour nos cartes des vignobles, les plans, les posters…

Marie-Louise

Ce n’est pas un cadre à proprement parler.
Généralement en bois recouvert de tissu, peint ou doré qui se met à l’intérieur d’un cadre plus large, elle est généralement utilisée pour l’encadrement des toiles.
Elle permet d’éloigner l’œuvre du cadre extérieur.
Régulièrement confondue avec le passe-partout !

Passe-partout
En contrecollé ou en cartonnette recouverte de papier ou de tissu, dans lesquels on découpe une fenêtre entourant le sujet.
Il permet aussi au verre de ne pas être directement en contact avec l’œuvre pour la protéger en laissant l’air circuler.
Une autre technique est possible, celle de la rehausse, voir ci-dessous.

Rehausse
Bande de carton, balsa ou bois séparant le sujet du verre quand il n’y a pas de passe-partout.
Il est toujours bon de laisser circuler l’air, en cas d’humidité par exemple, le verre ne collera pas au sujet.
Ne jamais mettre un verre directement sur un pastel même si celui-ci a été fixé au préalable !

Tire-ligne
Instrument de dessin destiné à tracer, avec de l’encre ou de la couleur liquide, des traits rectilignes ou courbes d’épaisseur constante.
Indispensable pour les lavis.

Verre dépoli
Il est sans reflet mais c’est un verre opaque qui atténue complètement les couleurs et donne une vision floue.

Verre float
Avant 1952, on trouvait du verre étiré dont la surface était irrégulière avec des petites bulles à l’intérieur.
Le verre float n’est plus étiré mais coulé, ce qui lui assure une surface lisse, régulière et sans défauts intérieurs.
Toutefois, il modifie quelque peu les couleurs de l’œuvre et apporte surtout beaucoup de reflets.

Verre optique anti-reflet
Il apparait au début des années 2000.
Selon l’exposition à la lumière, il est totalement invisible.
Les couleurs sont restituées à 100%, la netteté est totale sans reflet.

Verre optique anti-reflet et anti-UV
En plus des avantages du verre optique anti-reflet, il protège des radiations.